Gestion des risques

GRI 102: 11, 15, 25, 29-31
Corporate Responsibility statement banner image

Nous avons une solide culture de gestion des risques et des processus qui nous permettent de déterminer et de gérer les risques de façon proactive. Notre cadre de gestion des risques d’entreprise (GRE) est coordonné à l’échelle de nos sociétés en exploitation pour assurer une gestion des risques prudente et mesurée. Ce cadre comporte des responsabilités bien établies en matière de gouvernance.

Nos processus de GRE consistent à évaluer les risques environnementaux et sociaux, et nous continuons d’améliorer les connaissances de nos leaders en ce qui concerne ces risques. Notre évaluation de la GRE comprend un examen de nos risques et de nos pratiques de gestion des risques relativement aux méthodes faisant autorité, notamment le Cadre intégré de contrôle interne et le Cadre de gestion des risques d’entreprise du COSO. Les cadres du COSO énoncent des principes, dont le premier exige que les organisations fassent la démonstration de leur engagement envers l’intégrité et les valeurs éthiques. Notre engagement envers l’intégrité et les valeurs éthiques est démontré par divers mécanismes, notamment notre Code de conduite à l’intention des administrateurs, des fournisseurs et des employés; notre code de conduite en matière d’approvisionnement pour les entreprises qui font affaire avec nous et d’autres politiques connexes.

Gouvernance des risques

Le conseil d’administration assure la surveillance générale de la GRE en veillant à ce qu’il y ait des politiques, des procédures et des contrôles appropriés. Le Comité exécutif de gestion des risques est responsable devant le conseil d’administration de la surveillance de notre cadre de GRE. Les chefs de la direction des sociétés en exploitation assument quant à eux la responsabilité générale de surveiller la gestion des risques de leur société respective.

La Société a réparti la responsabilité de la gestion des risques en se servant du modèle comportant trois lignes de défense, en vertu duquel la première ligne de défense représente les unités d’exploitation qui assument la principale responsabilité de la gestion des risques, appuyée par les fonctions de gestion des risques de la deuxième ligne et une fonction d’audit de la troisième ligne responsable de la vérification et de la validation de la conception et de l’efficacité du cadre de GRE.

La deuxième ligne de défense est formée par la supervision supplémentaire qu’assure notre Service de gestion des risques d’entreprise. Il élabore et tient à jour le programme, le cadre d’application et les processus de gestion des risques, donne des conseils et de la formation sur la gestion des risques à la Société, exerce une surveillance et soumet des analyses et des rapports au Comité exécutif de direction de gestion des risques. La Société a constitué des comités formés de membres de la haute direction qui assurent la surveillance de risques d’entreprise précis, notamment le Comité de gestion des risques financiers et le Comité de gestion du risque opérationnel.

Notre Service de gestion des risques d’entreprise intervient en continu dans les initiatives de gestion du changement et de planification de la gestion des urgences.

Afin de réduire les risques, nous avons également créé un Comité de gestion des conflits d’intérêts qui favorise une communauté de pensées à l’égard des conflits dans l’ensemble de nos sociétés, offre des conseils et de l’information aux leaders et s’assure de la mise en œuvre des mesures de gouvernance et de soumission à un palier supérieur.

Les risques de la Société se répartissent en six grandes catégories et comprennent la détermination et la gestion des risques et des occasions notables dans le domaine environnemental, social et de gouvernance. Pour un complément d’information, se reporter à la rubrique sur la gestion des risques dans notre rapport annuel.

1Comprend les risques technologiques et liés à la cybersécurité, les risques liés au traitement des opérations, les risques liés aux modèles, la fraude et le détournement d’actifs et les risques liés aux contrôle internes.

Risques environnementaux et sociaux

Les activités de surveillance des risques du conseil d’administration s’étendent aux risques environnementaux et sociaux; c’est au Comité de la responsabilité sociale d’entreprise qu’incombe la surveillance de notre engagement en matière de responsabilité environnementale et sociale. Chacun des secteurs d’activité de la Société a la responsabilité de déceler, d’évaluer, de contrôler et de surveiller ces risques dans le cadre de ses activités. Coordonné par le Bureau de l’exécution de la stratégie, notre processus d’évaluation des risques lors de l’analyse de rentabilité englobe les risques environnementaux et sociaux de chaque projet à l’échelle de la Société.

Principaux risques environnementaux et sociaux de la Financière IGM :

  • Les risques directs liés à la possession et à l’exploitation de nos entreprises, ce qui comprend la gestion de leur actif et de celui des clients, ainsi que les opérations.
  • Les risques indirects découlant de notre offre de produits et de services et de nos pratiques d’approvisionnement.
  • La détermination et la gestion des risques liés aux nouveaux enjeux de réglementation environnementale et sociale.
  • Le défaut de comprendre et de bien évaluer les tendances sociales et environnementales pour répondre aux demandes des clients en matière de produits et de services.

Voici quelques exemples précis de ces types de risques : changement climatique, biodiversité, pollution, déchets, consommation des ressources, droits de la personne, diversité et répercussions sur la collectivité.

Nous démontrons notre engagement à gérer ces risques au moyen de divers mécanismes, notamment notre Code de conduite du fournisseur, dont la version officielle a été publiée en 2018, la Politique environnementale, la Politique sur le respect en milieu de travail, la Politique sur la diversité, le Code de conduite et les autres politiques connexes.

Nous reconnaissons que les changements climatiques sont une source de préoccupation croissante et notre rapport au CDP contient un exposé de nos activités de gestion et de notre stratégie à cet égard.

Se reporter à la rubrique Investissement responsable pour en savoir plus sur les moyens que nous prenons pour incorporer nos enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance dans notre processus d’investissement et à la rubrique Réduire notre empreinte environnementale pour obtenir plus de renseignements sur nos efforts de réduction de l’empreinte environnementale de notre entreprise. Se reporter aux sections Nos gens et Nos collectivités pour en savoir plus sur nos efforts en faveur de la diversité, des droits de la personne et de la collectivité.